Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Economie’ Category

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont-elles été aussi efficaces que d’autres plus anciennes pour accroître le bien-être de l’humanité ?

http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/05/22/l-innovation-high-tech-est-elle-si-productive_4423924_3246.html

Publicités

Read Full Post »

On essaye de nous faire croire que les énergies renouvelables sont créatrices de beaucoup d’emplois. Ceci n’est vrai que si l’on subventionne fortement le secteur avec, par exemple, les tarifs de rachat démesurés de l’électricité produite par le photovoltaïque ou les éoliennes. Cela a permis à ceux qui ont investi dans ce secteur de gagner beaucoup d’argent. Une bonne partie de cet argent vient du consommateur lambda, via la CSPE en France ou par des taxes analogues ailleurs.  En France, la contribution au service public de l’électricité (CSPE) est un prélèvement imposé aux consommateurs d’électricité qui ne cesse d’augmenter. Dès que les tarifs de rachat baissent, ce qui est normal lorsque l’on se rapproche de la compétitivité économique, les choses se corsent et les investisseurs sont moins nombreux. L’arrivée de panneaux photovoltaïques chinois, deux fois moins chers que ce que l’on peut produire en Europe aggrave encore les choses. Le résultat est que presque 50% des emplois dans l’industrie du photovoltaïque en Allemagne ont été perdus entre 2012 et 2013 et ce n’est qu’un début. Ce nombre d’emplois est passé de 100 300 personnes en 2012 en 56 000 personnes en 2013. Sur les 371 400 personnes travaillant dans le domaine des énergies renouvelables en Allemagne, 261 500 peuvent être directement attribués aux subventions accordées à celles-ci. Notons également que la partie des subventions qui ne profite pas à l’emploi allemand subventionne l’industrie chinoise des énergies renouvelables.

http://www.pv-tech.org/news/german_pv_jobs_fell_by_almost_50_in_2013_more_losses_epxected

http://www.thegwpf.org/germanys-green-jobs-miracle-collapses/

 

Read Full Post »

http://www.lesechos.fr/opinions/points_vue/0203405354442-triomphe-chinois-naivete-europeenne-660880.php

Read Full Post »

La transition énergétique dont certains états européens parlent qui devait protéger la planète se transforme en transition vers le charbon, un combustible fossile des plus polluants. Parallèlement les prix augmentent de plus en plus et les émissions de CO2 aussi. Il n’y a que le nombre d’emplois qui diminue.

http://www.lenouveleconomiste.fr/le-grand-desarroi-energetique-europeen-20645/

Read Full Post »

Ne pas exploiter le gaz de schiste est un choix politique. On peut par exemple vouloir différer à plus tard l’exploitation de cette ressource. Ne pas faire de recherche sur ce sujet afin d’en évaluer le potentiel et développer des méthodes d’extraction plus efficaces et plus respectueuses de l’environnement est aussi un choix politique, même s’il est stupide. Passer à côté de cette ressource, alors que d’autres en Europe l’exploiteront, est analogue au malade qui meurt guéri et heureux.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20131125trib000797627/le-gaz-de-schiste-pourrait-creer-1-million-d-emplois-en-europe-a-l-horizon-2050.html

Read Full Post »

L’éolien est à la mode et il est de bon ton de développer cette énergie dont le principal inconvénient est d’être intermittente. Les juteux tarifs de rachat permettent des fortunes rapides financées par les consommateurs qui sont nombreux à payer sans s’en apercevoir. En Allemagne la facture devenait intenable et ce pays freine aujourd’hui le développement de l’éolien. La France, comme un mouton de Panurge continue sur sa lancée jusqu’à ce que la facture devienne intenable pour le consommateur. Ceci est très bien décrit dasn l’article de Jean-Louis Butré dans le journal Marianne.

http://www.epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n137

 

Read Full Post »

Il est bon que les énergies renouvelables se développent. La nature intermittente de l’éolien et du solaire est néanmoins un gros problème. Les tarifs de rachat avantageux et l’obligation de les injecter en priorité sur le réseau électrique n’est pas sans risque. Certaines centrales de pointe ne sont plus rentables et sont mises sous cocon. Elles ne sont plus disponibles lorsqu’il n’y a ni vent ni soleil et que la demande d’électricité est forte.

Pour le moment on est sur le fil du rasoir mais on risque demain d’avoir des coupures d’électricité lors de très grand froids faute de moyens suffisants pour la produire. On essaye de passer d’une situation où le consommateur a de l’électricité quand il en a besoin vers une autre où il aura de l’électricité lorsque celle-ci pourra être produite. Cela semble être la nouvelle voie du progrès, en tout cas en Europe.

A ce problème déjà complexe se rajoute le fait que les USA exploitent le gaz de schiste à grande échelle et qu’ils consomment ainsi moins de charbon. Ce charbon est maintenant de plus en plus utilisé en Europe pour produire de l’électricité pas chère mais de façon très polluante. Ceci est possible puisque les coûts d’émission du CO2 sont maintenant négligeables. Au total en voulant polluer moins et en être plus vert les consommateurs vont payer l’électricité de plus en plus cher et on va polluer de plus en plus la planète.

 

http://bourse.lefigaro.fr/l-europe-risque-t-elle-la-panne-de-courant-cet-hiver-762992

 

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »