Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for février 2016

En subventionnant généreusement l’éolien et le solaire, l’Europe (et la France) a affaibli considérablement les compagnies d’électricité (EDF en France). Le but était de soutenir ces énergies renouvelables pour réduire les émissions de CO2. Or elles augmentent ou, au mieux, restent stationnaires. Alors que le coût de l’électricité diminue à cause d’une surproduction, la facture d’électricité du consommateur augmente pour payer ces généreuses subventions. Ce n’est pas un développement durable mais un appauvrissement durable des personnes qui se profile à l’horizon.

http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/021686745954-electricite-limmense-faillite-de-leurope-1199347.php

 

Publicités

Read Full Post »

Avec le nucléaire et l’hydraulique, la France produit 90% de son électricité sans émettre de CO2. Avec peu de chose elle pourrait améliorer cette performance mais au lieu de cela  la France copie l’Allemagne et s’est lancée dans le développement d’énergies renouvelables intermittentes : l’éolien et le photovoltaïque. A grande échelle celles-ci ont besoin de centrales à gaz ou à charbon pour faire face à leur intermittence et nécessitent aussi de gros moyens de stockage qui pour le moment n’existent pas dans notre pays. Au total, on augmentera les émissions de CO2 au lieu de les diminuer. Comme ces énergies intermittentes sont chères, un tarif de rachat élevé aux producteurs a été imaginé. Ces derniers  peuvent s’enrichir sur le dos des consommateurs d’électricité via la CSPE dont le montant augmente chaque année.  Ce transfert d’argent des consommateurs aux producteurs pourrait être mieux et plus efficacement utilisé sur d’autres besoins plus utiles à la société. Aucun chef de famille responsable ne gaspillerai l’argent de la sorte mais lorsque l’on dépense l’argent des autres tous les gaspillages sont possibles.

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/cette-si-couteuse-transition-energetique-548928.html

Read Full Post »

En fonctionnement, les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité de manière propre, sans émission de CO2 ou d’autres polluants. Par contre, leur fabrication demande beaucoup d’énergie et de matériaux. Elle n’est donc pas neutre vis à vis de l’environnement. En fin de vie, leur recyclage n’est pas sans poser des problèmes sérieux souvent éludés par les acteurs du secteur. L’article ci-dessous éclaire sur ce point.

http://www.energie-crise.fr/spip.php?article194

Read Full Post »