Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for novembre 2012

Le véhicule électrique est intéressant pour des marchés de niche ou lorsque l’on de courtes distances à parcourir. En effet, l’autonomie de la batterie diminue avec son vieillissement, l’utilisation du chauffage et dans une moindre mesure de la climatisation, de l’éclairage, etc. Rester au bord de la route avec une batterie déchargée peut s’avérer un cauchemar.

Le véhicule hybride n’a pas cet inconvénient et peut parcourir des distances très grandes, comme les voitures à moteur thermique auxquelles nous sommes habitués. Elle possède en effet un moteur thermique, une batterie et un dispositif permettant de la recharger et de récupérer l’énergie de freinage et de décélération. Dans sa version rechargeable, le véhicule hybride peut même recharger sa batterie sur le réseau électrique et disposer d’une autonomie de quelques dizaines de km en mode électrique. Le prix de la batterie est aussi moins élevé car elle est plus petite que sur un véhicule électrique. L’avenir est à ce type de véhicules, qui ne changent pas les habitudes d’aujourd’hui et qui sont très commodes à utiliser.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20121009trib000723718/a-part-l-alliance-renault-nissan-les-constructeurs-auto-sont-sceptiques-sur-l-electrique.html

 

Publicités

Read Full Post »

L’article ci-dessous donne une carte de l’éolien en France. Il est indiqué la puissance installée. Celle-ci n’est disponible que lorsqu’il y a du vent et que celui-ci souffle à une vitesse suffisante, soit typiquement environ 20-25% du temps. La population alimentée en électricité est calculée en comparant l’énergie produite à l’énergie consommée par les usagers mais ne tient pas compte de l’intermittence . En effet, lorsqu’une famille a besoin d’électricité et qu’il n’y a pas de vent, elle ne peut utiliser de l’électricité d’origine éolienne. De même, lorsqu’il y a du vent mais pas de demande suffisante de la part des usagers, cette électricité n’est pas utilisée à cette fin.

http://www.leparisien.fr/espace-premium/air-du-temps/pourquoi-l-eolien-patine-06-10-2012-2209035.php

Read Full Post »

Les mémoires à changement de phase vont-elles remplacer les mémoires flash ?

http://www.lemonde.fr/sciences/infographie/2012/10/04/la-revolution-de-la-memoire-a-changement-de-phase_1770435_1650684.html

Read Full Post »

La Chine a un programme ambitieux d’exploitation du gaz de schiste (sur 20 000 km2) où des acteurs étrangers seront impliqués. Des ressources considérables existent (25 milliers de milliards de m3).

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202348916434-la-chine-accelere-son-programme-de-developpement-des-gaz-de-schiste-504438.php

Read Full Post »

Un nouveau laboratoire sur puce permet d’identifier des bactéries responsables de la tuberculose.

http://www.usinenouvelle.com/article/la-tuberculose-a-son-micro-labo.N186083

 

Read Full Post »

La France a-t-elle des ressources conséquentes  ? Si c’est le cas, comment les exploiter en minimisant les risque sur l’environnement ? Ces deux questions nécessitent de la recherche et ceci sans préjuger d’une exploitation industrielle. Ne pas en faire ce sera laisser aux compagnies étrangères le soin d’exploiter un jour ces ressources. Refuser de les exploiter si elles sont importantes c’est rendre la France de plus en plus dépendante de l’extérieur, ne pas créer d’emplois et subir de plein fouet la concurrence industrielle d’autres pays qui auront accès à une énergie peu chère pour fabriquer des produits manufacturés. Certaines personnes meurent pauvres sur un matelas rempli de billets, ce sera peut être le cas de la France.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/20121114trib000730981/la-france-est-elle-au-gaz-de-schiste-ce-que-le-qatar-est-au-petrole.html

Read Full Post »

L’objectif correspondant à 50% d’énergie nucléaire contre 78% aujourd’hui en France conduira à une augmentation des émissions de CO2, à plus de gaz naturel importé et plus de chômage pour atteindre cet objectif. On se demande pourquoi un tel choix dans une période de crise où tout doit être fait pour diminuer le déficit commercial, avoir l’énergie la moins chère possible et garder ou créer le plus d’emplois. Mais certains ne seront pas perdants dans l’affaire.

http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/energies-environnement/energies-classiques/221154038/energie-sortons-lamateurisme

 

 

Read Full Post »

Older Posts »